L’acné: mon parcours – 3 ans de bataille !

Un grand nombre d’entre nous ont déjà été confronter a l’acné. Malheureusement il n’existe pas de solution miracle, mais a force de persévérance j’ai trouvé la solution qui a fonctionner pour moi et dans cet article je vous parlerai de mon parcours plus en détails. Une série d’articles suivra celui-ci, pour toutes celles qui, comme moi, ont du mal a se débarrasser de cet acné qui persiste.

LE commencement :

Commençons par le début, j’ai passée mes années d’adolescence sans avoir a faire face a l’acné. Un indésirable par ci- par là mais ça n’a jamais vraiment poser problème. Jusqu’à il y a un an exactement, a force de voir des Youtubeuse américaines parler de leur miracle contre les boutons et les pores dilaté je me suis dis « pourquoi pas » et je me suis lancée. J’aurais mieux fait de m’abstenir. Dès les premiers jours j’ai sentie des petits kystes se former sous ma peau, je me suis dis c’est bien les crasses vont sortir, après une semaine j’avais une dizaines de boutons, tous localiser autour de ma bouche. Après 2 mois de Clarisonic j’en avais plus de 60 qui ne partais pas et ça continuais a s’aggraver J’ai donc décidée d’abandonner Clari, me disant qu’elle agressait trop ma peau et que ça irait mieux.

Malheureusement, rien ne s’est arranger. Je suis donc aller à la pharmacie demander conseil, je suis repartie de là avec le Cleanance d’Avène pour nettoyer ma peau matin et soir, de l’Hexomédine a appliquer localement sur l’imperfection et qui l’assèche, Cicaplast de Laroche-Posay contre les cicatrices et Hydrance d’Avène comme crème hydratante. J’ai gardé cette routine pendant 3 mois, une légère amélioration c’est faite voir mais insuffisante pour moi.

LE TRAITEMENT :

Je suis donc allée voir une dermatologue, elle m’a dis que mon acné était hormonale et que donc, il ne serait pas facile de s’en débarrasser. Elle m’a proposer le roacutane mais m’étant un peu renseigner sur tous les effets indésirable j’ai préférée refuser et choisir une solution plus douce. Mon nouveau traitement était donc une gélule de Tetralysal tous les soirs, l’Effaclar de Laroche-Posay matin et soirs comme nettoyant, le Zindaclin 1% gel comme traitement local et Clean Ac comme crème hydratante. J’ai suivie se traitement pendant 3 mois, les premiers ont été très dur, l’antibiotique a fait ressortir tous les kystes sous peau que la Clari avait provoquée. Je me suis retrouvée avec une centaine de boutons toujours autour de la bouche, c’était très dur a vivre.

Aout 2012

Ne voyant pas beaucoup d’amélioration je suis retournée chez ma dermatologue, on a décider de continuer le Tetralysal pendant 3 mois encore mais d’attaquer avec un soin plus agréssif en local. Elle m’a préscrite de la Différine 0.1% et du Pangel. Seulement ma peau ne supportais pas le Pangel, beaucoup trop agréssif, il me brulait tellement que je n’arrivais pas a en dormir. Je l’ai donc proscrit de ma routine et j’ai continuée en appliquant la Différine un soir sur deux.

acn_nov

Ma peau est devenue très sèche, ayant été fort agressée. Je me suis tournée vers la crème Skin Appeal de Louis Wildmer qui est plus riche mais pas encore assez.

LES CICATRICES :

Après 3 mois de ce traitement ma peau a commencer a aller mieux, les boutons disparaissait petit à petit laissant place aux cicatrices. Je suis donc retournée chez ma dermatologue qui m’a dis de mettre fin à mon traitement. De garder la Différine au cas où un indésirable pointerai le bout de son nez et ma dis de me concentré sur mes cicatrices maintenant. Certaines sont tellement profonde qu’il me faudra faire des scéances de laser pour en venir à bout. Malheureusement il faut attendre 1 an sans boutons pour pouvoir commencer le traitement. Pour les cicatrices plus récente elle m’a prescrite le Soin Lissant de Boréade. C’est un soin qui s’applique comme une crème hydratante, étant très nourrissant il a apaiser la sécheresse de ma peau et celle ci tire beaucoup moins. Je remarque une différence au niveau des mes cicatrices, elles sont déjà moins visibles.

acn_fin
Après une bataille de 3 ans, avec des moments de doutes et de mal-être, aujourd’hui je commence a me sentir bien dans ma peau. J’arrive même a sortir de chez moi sans maquillage de temps en temps, ce qui n’étais pas envisageable il y a encore quelques mois. J’ai du faire un gros travail sur moi même que seuls les personnes qui ont eu un acné modéré a sévère peuvent comprendre. L’acné c’est plus que quelques boutons par ci par là, l’acné joue sur le morale et la confiance en soi.

A toutes celles qui, comme moi, se battent contre l’acné. Allez voir une dermatologue, n’essayez pas de traiter l’acné seule car plusieurs facteurs peuvent en être la cause, ce qui fonctionne chez une ne fonctionnera peut-être pas chez l’autre et vous risquerez d’aggraver votre acné et d’agresser votre peau qui vous le fera savoir. Je vous souhaite du courage car je sais a quel point c’est difficile a vivre, a quel point le regard des autres est pesant mais tenez bon, a force de persévérance vous verrez un résultat. Pour vous motiver prenez des photos chaque mois, vous verrez l’évolution que vous ne voyez pas forcément de jour en jour.

Si tu te sent mal dans ta peau et que personne ne te comprends dans ton entourage, n’hésites pas a m’en parler. Je l’ai vécue, je sais à quel point c’est difficile.

Publicités

Rituals : moment cocooning

Bonjour ma beauté,

Je ne sais pas toi, mais j’adore rentrer chez moi après une longue journée de boulot et être accueillie par une bonne odeur, zen et cocooning. C’est un moment agréable et je prend toujours un instant pour profiter de ce moment de calme. Grâce a Rituals et à leur gamme de parfums d’intérieur mon chez moi est embaumé d’une odeur apaisante. Il y a peu j’ai découvert que la marque ne faisait pas seulement des produits de soin mais également des produits pour la maison.

Cocooning tu dis ?

Je pense que se sentir belle est un tout. Il ne s’agit pas seulement de l’extérieur et de la beauté physique mais aussi du bien-être intérieur et celui-ci passe en partie par le fait d’être relaxée. J’aime lire un bon livre, dans une pièce qui m’apaise et me permet d’être détendue. Jusqu’ici je ne me rendais pas compte à quel point l’odeur d’un endroit pouvait changer la façon dont on s’y sens.

IMG_2881

Et le produit alors ?

Il s’agit tout simplement de petits battons qui sont trempés dans un liquide parfumé. Ceci permet à l’odeur d’être diffusée dans toute la pièce et même plus, sans pour autant être entêtante. La gamme se décline en 6 parfums différents en édition permanente et bien souvent s’ajoute une édition limitée. Ma préférence va vers le lotus secret qui est idéal pour un salon, une chambre ou même une salle de bain. Son odeur de Yi Yin et de Lotus blanc est exquise, discrète et florale.

J’ai aussi déjà craquée pour le spring garden qui a trouvé sa place dans ma cuisine. L’odeur de ce produit est assez forte pour cacher les odeurs de nourriture et sentir bon le frais en permanence.

Au niveau du design, on ne peut pas faire mieux. J’adore l’élégance du contenant en verre matte avec un « capuchon » en bois dessus. Il s’insère dans tout type de style et décoration.

Au niveau du prix … 

Il est plus que raisonnable. Les bâtonnets parfumés existent en deux tailles, la plus grande qui fait 230 ml et qui dure pendant des 2 à 3 mois facilement pour 23,50 € et la plus petite qui a une contenance de 50 ml et qui dure un bon mois à 12,50 €. Des recharges sont disponibles séparément au prix de 21,00 € pour le parfum et 1,00 € les bâtonnets.

Tu peux retrouver l’ensemble de la gamme sur le site de RITUALS.

Egyptian Magic Cream : Si magique que ça ?

Bonjour mes beautés,

Je suis sûre que tu as déjà entendue parler de cette crème miracle dont raffolent les stars hollywoodienne et dont on entends parler sur la toile depuis des mois. J’ai enfin osée sauter le pas et je suis là pour te parler de cette crème venue tout droit de l’Egypte ancienne, si si, et te donner mon avis après un mois d’utilisation.

image3

Tout d’abord, le visuel !

Soyons honnête, le packaging ne vend pas de rêve ! Bien au contraire, il me fait penser  aux pots de crèmes qu’on peut trouver sur le marché à 1 € et qui sont remplis d’ingrédients chimiques qui provoquent une belle poussée de boutons à la première application. La petite histoire présente sur l’étiquette correspond totalement à l’image mystique que la marque ce donne.

Paix, amour divin, bonne santé, sagesse éternelle et bénédictions infinies, cher trésor. Le folklore de l’Egypte antique mentionne l’existence d’une crème secrète, utilisée par les grands sages, les mystiques, les magiciens et les guérisseurs, pour maintenir une peau radieuse, saine lisse et éclatante.

image7   Et les ingrédients alors ? 

Que du naturel. Niveau composition on ne peut rien lui reprocher, 6 ingrédients, aucun conservateurs, ni produits chimique.

  • Huile d’olive
  • Cire d’abeille
  • Miel
  • Pollen
  • Gelée royale
  • Extrait de propolis

Et c’est tout. Le propolis est un anti-bactérien puissant, ce qui fait de cette crème une alliée pour les peaux à imperfections comme la mienne. L’huile d’olive est une huile qui est bien tolérée pour les peaux acnéiques étant peu comédogène.

La gelée royale quant à elle répare en profondeur, il s’agit d’un cicatrisant naturel et elle a une action anti-âge. Idéal pour se débarrasser des cicatrices d’acné.

image5

Cette crème est en réalité un baume qu’il faut prélever en petite quantité et réchauffer avec les doigts afin qu’il se transforme en huile.

IMG_2865

Et elle sert à quoi cette crème si merveilleuse ?

Et bien à tout, ou presque. La liste des utilisations que l’on peut en faire est infinie. C’est un baume à tout faire. Personnellement je l’utilise tous les soirs après m’être lavée le visage en crème de nuit. L’effet sur ma peau s’est fait voir dès le premier réveil. Ma peau était douce, repulpée, hydratée et nourrie en profondeur. J’ai retrouvée ma peau de bébé. Mais le plus hallucinant est l’effet sur le moyen terme, mes cicatrices ont pour la plus part disparue. Les autres, plus anciennes, commencent à bien diminuer.

Concernant l’acné, je ne vois pas d’énorme différence. La première semaine j’ai eu une bonne poussée de boutons, je suppose que tout ce qui devait sortir est sorti. Par la suite j’ai continuée à avoir un bouton par-ci, par-là mais aucune aggravation. Ce qui à la base me faisait peur étant donné que ce baume se transforme en huile.

J’aime aussi l’utiliser sur les parties sèche de mon corps, son pouvoir hydratant et nourrissant est sans pareils. Mes coudes, mes genoux et mes pieds sont devenus touudouux à souhait. Une fois par semaine j’applique une bonne couche de ce baume sur mes pieds que j’emballe dans une chaussette. Le lendemain matin tout le produit à été absorbé et mes pieds sont doux et lisse.

Je ne prendrais, par contre, pas le risque de l’utiliser en bain d’huile pour les cheveux. Il est très gras et je pense qu’il faudra beaucoup de patience pour le rincer.

Les utilisations sont variés:

  • Un allié de taille contre l’eczéma et le psoriasis.
  • Apaise les coups de soleils et les piqures d’insectes.
  • Répare les lèvres gercées.
  • Soin des cuticules.
  • Efficace contre les cicatrices et les brulures.
  • Soin post épilation: réduit les poils incarnés.
  • Prévient les vergétures.

J’aime ou j’aime pas ?

J’aime bien sur, la seule chose que je regrette c’est d’avoir attendue si longtemps avant de craquer. Non seulement elle a énormément d’utilisations possibles, mais en plus peu de matière suffit par application. J’ai achetée le grand pot de 118 ml à 34,95 € sur feelunique et je pense qu’il me durera pendant une année facilement.